Le centre de la Birmanie

27 05 2011

Mandalay, donc, ville bruyante et polluée pas vraiment faite pour le street car les trottoirs sont encombres et la chaleur étouffante.
Visite du marche (l’école reprends a la fin du mois donc tout le monde vend les robes blanche et verte qui sont l uniforme des’ecolieres), il y a de beaux langui… ici tout les hommes portent le langui, jupe longue a carreaux. Iban s’en ai acheté un mais ne l a pas encore mis….encore un truc que l’on n utilisera certainement jamais. On a achete comme ça a la pagode en haut d une montagne avec de très nombreux escaliers nommée  » Mandalay Hill » 3 dessins a un petit vieux charmant….sorti du contexte l’effet ne sera pas le même. Mais ou va t on mettre les mettre en rentrant??

Visite d’un monastère au sud de la ville ou une centaine de moines sont en procession pour le déjeuner. Ils sont en silence, tiennent une grosse soucoupe dans les mains et se font servir de riz, de soupe, de fruits… tout ça en file indienne. Repas assez copieux mais les moines n’ont que 2 repas par jour et le denier avant midi se qui les contraints a se lever a 4h du matin. Un spectacle très beau avec des moines drapes de rouge de 7 a 77ans.
Puis nous sommes allés nous balader a Amarapura voir un pont en teck de 1200m de long, sur pilotis. Le cadre était vraiment beau.

 

 dscn5118.jpg
Le soir, bus de nuit pour Kalaw, dans les montagnes vers l’est, ici il fait bien plus frais. Nous sommes arrives a 3h du matin après une route caillouteuse en très mauvaise état qui grimpe dans la montagne. Nous étions au premier rang autant dire que l’on a pas dormi car ils klaxonnent tout le temps, les amortisseurs sont vieux et ils adorent mettre du karaoke sur la télé toute la nuit ! A Kalaw on a repris un bus pour Aw Ben puis nous avons trouve un pick up a 4h du matin pour aller encore plus dans le nord dans la bourgade de Pindaya, La route au lever du jour est superbe, nous traversons des collines, des champs de pomme de terre, carotte, gingembre, on se rend compte qu‘ici il fait plus frais et que la terre est très fertile. Nous dormons donc de 7h a midi a la golden cave guest house (ici tout les noms d’entreprises commencent par Gloden Rubis, ou encore Diamond), puis nous rencontrons un guide avec qui nous décidons de partir en treck pour 3 jours jusqu’a ‘Kalaw des le lendemain. Dans la journée on part visiter une grotte perchée sur la montagne et abritant un labyrinthe de bouddhas, nous nous baladons dans cette ville: atmosphère de décor de ciné, on se croirait encore une fois dans un western. Roulottes, chevaux, femmes drapées de serviettes colorées sur la tète et fumant le cigare, hommes mâchouillants la pita rouge qui fait cracher, marches, route poussiéreuses…on adore l ambiance sur un fond orageux. Parfois de grosses pluies frappent la ville, les grenouilles sortent, dou la gadoue, mais c’est amusant.
On commence même a trouver de bons resto locaux (des cantines), on apprécie plus la nourriture. En fait il y a la nourriture Myanmar, mais aussi chinoise, indienne….il y a énormément de tribus ou minorités avec leurs propres culture, langue, spécialités culinaires.
On parle un peu Birman; Mangalaba, Diezoube, tata….les gens nous sourient toujours beaucoup et rient en nous entendant prononcer leur langages. On sent bien que très peu de touriste passent dans ce coin recule,

Le lendemain nous partons pour notre treck, incroyable nous avons 1 guide, 1 cuisinier, 1 serveur, 1 porteur. Ce treck est nouveau, il a été fait que 2 fois auparavant donc dans les villages que nous traversons les enfants pleurent en nous voyant, les femmes sont très timides et n’osent pas nous aborder. Quelques personnes répondent a nos sourires… ici c est merveilleux; la campagne verte, les cultures très bien organisées, de belles rizières aussi. Les boeufs tirent les charrettes, les hommes et femmes travaillent a la pioche…c’est fascinant. La terre est rouge et très fertile, les villages sont impressionnants de propreté; les routes sont balayées, les habitants font des petites clôtures autour des jardins, mettent des fleurs au balcon. On les sent coquet.
dscn5208.jpg 

 

Nous dormons 2 nuits dans des monastères, rencontres des moines et des nonnes. On nous offre des litres de thé, des sables au sésame…. Notre cuisinier nous fait des merveilles: soupes de lentilles, curry de poulet, vermicelles frits aux légumes, salades en tout genre. Pendant le treck ils ramassent des fleurs, des champignons et nous les préparent pour le déjeuner ou le dîner. On s entend bien avec eux, on fume des cigares, Iban essaye la pita et se met a cracher rouge ! C’est drôle. On dort donc dans des monastères sur des paillasses, on nous réveille a l aube pour voir le lever du soleil en nous donnant des petites lingettes. Bref nous sommes traites comme des princes. On leur demande de venir se joindre a nous car on est souvent seul agenouille face a une table ronde jolient dressée et ils dînent après dans la cuisine. Le dernier soir ils ont accepte de se joindre a nous, nous étions content. Dernière matine de marche, visite d’un marche avec zozo qui nous guidait, nous avons pris un pick up pour rejoindre la ville de Nwang she qui borde le lac Inle.

Et cela fait maintenant 5 jours que nous avons pose nos valises dans cet endroit apaisant. Bon d’abord Melo a été malade pendant une bonne nuit et une grosse journée….l’épisode treck genre petite maison dans la prairie a encore perturbe son ventre. Puis une journee de bateau sur le lac ou la vie qui s’y passe est passionnante : maisons sur pilotis en bois, balcons fleuris, pagodes et temples, plants de tomates, marches flottants, pirogues, pécheurs qui jouent avec leur pieds pour pousser le bateau avec une rame, fabriques d’argent, de cigares, de soie….un peu attrape touristes mais ça reste très light. La lumière sur le lac est magnifique, on passe entre les herbes, on se perd dans des rues d eau, on admire les birmanes qui reviennent avec une pagode chargée de tomates, on dit coucou aux enfants, on boit du thé… 11h de ballades en bateau avec un couple de français rencontre plus tôt, 2 journalistes qui viennent de passer 2 ans au Vietnam. Et toujours aussi sympa de rencontrer des touristes car au Myanmar il n’y a pas foule. On a fini avec un beau coucher de soleil sur la montagne qui borde le lac, silence et émotion.

 

 dscn54941.jpg

 

Le lendemain nous avons fait un autre treck d une journée dans les montagnes, notre guide était top car nous avons pu beaucoup parler avec lui. Il nous a explique avoir passe 9 mois en prison, dénoncé par sa propre femme pour avoir joue au poker. Il nous a raconte comment il avait aussi vendu de l opium a la frontière avec la thailande pour gagner 200 dollars par moi. On se rend de plus en plus compte en parlant avec les birmans qu’en surface la maison est propre, le balcon fleuri, le sourire sur le visage est grand….mais souvent l homme boit un peu trop, la police rode et bat les gens qui parlent trop du système, des couples restent sous le même toit et ne s’aiment pas, l argent est dure a gagner et la vie est chère.Tout ça pour dire qu’en grattant un peu, les gens sont prêt a parler de leur souffrances mais toujours avec le sourire par peur peut être… C’est un peuple très attachant. Pendant cette journée de treck nous avons déjeuner avec une famille qui nous regardait manger intrigues, nous avons pris un thé avec un moine de 70 ans au sourire touchant, nous avons bu un autre thé chez une autre dame…et nous avons beaucoup pisse !
Nous avons fini la journée par la visite d’un domaine viticole géré par un français. Dégustation face aux vignes ( un changement de décor étonnant) puis retour a la traditionnelle  Myanmar bière le soir.
Aujourd‘hui nous avons loue des vélos mais il pleut…alors nous resterons un peu plus pour nous faire une grosse ballade demain avant de retourner a Rangon dimanche (18h de bus) et prendre notre avion pour la chine mercredi. On en profite a fond ici, on est trop bien et après 5 jours on se sent déjà un peu chez nous, Les gens nous reconnaissent, on croise nos guides ou boat driver… et on se fait inviter pour boire du thé !!

PS : mauvaise connexion encore, on mettra des photos a notre arrivée en Chine.


Actions

Informations



4 réponses à “Le centre de la Birmanie”

  1. 27 05 2011
    M-H M-H (14:06:02) :

    UN bon coup de rouge pour terminer , rien de tel pour repartir.
    Les photos manquent un peu alors on rêve.
    Bon courage

  2. 28 05 2011
    Clém (13:21:32) :

    Pouvez-vous penser à nous rapporter un peu de thé ?? On a hâte de voir les photos…. Enjoy

  3. 29 05 2011
    Ibanetmelo (05:29:31) :

    Je relis l article, on a fait des tas de fautes, mea culpa mais les claviers sont pas evident et on ecrit vite donc on voit pas toutes les fautes au moment de l envoi final!!!
    Merci de ne ps nous en tenir trop rigueur!

  4. 29 05 2011
    Ibanetmelo (05:30:24) :

    Je relis l article, on a fait des tas de fautes, mea culpa mais les claviers sont pas evident et on ecrit vite donc on voit pas toutes les fautes au moment de l envoi final!!!
    Merci de ne pas nous en tenir trop rigueur!

Laisser un commentaire




Mr & Miss Kumara en Voyage |
etincelle |
montfortkiwi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | nonnadaddy2
| Nihon, watashi wa koko ni
| A la découverte de CUBA