Bolivie a couper le souffle!

12 09 2011

La Bolivie regorge de trésors et nous pourrions écrire un hymne a la Bolivie!

Pourquoi a couper le souffle? Parce que nous venons de passer 10 jours (et c’est loin d’être assez!) entre 3500 et 5200 mètres d’altitude a travers des paysages fantastiques!

Après un passage au petit poste frontière de Copacabana, on a commence en fanfare avec le magnifique lac titicaca qui ressemble a une mer géante et qui accueille notamment dans son paysage la sublime Cordillère Royale. Nous avons pris un petit bateau, depuis Copacabana direction la Isla del sol, conduit par un capitaine qui avait pas moins de 12 ans et son co pilote en avait presque 7! Pas de panique de les voir pendant 2 h de traversée utiliser leurs pieds pour nous diriger sur le lac. Les enfants travaillent ici et plus que dans tout les pays que nous avons visite.

La Isla del sol est un petit bijoux, il faut sacrement grimper pour trouver le village mais ça en vaut la peine. C’est le souffle coupe, donc, que nous trouvons un hopedaje avec vue imprenable sur cette mer géante. En arrivant des tas d’enfants nous proposent de les suivre vers un hostal, la négociation est difficile ( même avec des enfants de 4 ans! si si!). Balade au mirador, achat de gants car ça caille, soupe de quinoa et verduras, truite (encore) riz et frites, nuit fraîche. Balade le lendemain ou l’on se sépare car Iban voulait marcher plus longtemps et Elodie était un peu fatiguée par l’altitude. Elodie en a profiter pour prendre un bateau pour le nord de l’île et remonter pendant 3h a pied jusqu’au sud.

dscn9772960x1280.jpg

En chemin elle a rencontre 2 français, Laetitia et Wilfrid, avec qui nous avons bien sympathise. Le lendemain un réveil très matinal pour un bus a 7h qui ne viendra pas. Merci a la dame qui nous a vendu le billet la veille! Et oui c’est ‘el dia peatonal’, le jour du piéton donc les voitures, bus and co ne circulent pas. Nous prenons notre mal en patience, nous en profitons aussi pour aller a la messe dans la belle église gothique blanche. Messe très animée: guitare, chants et applaudissements. On assiste même a la bénédiction par le prêtre des voitures de boliviens (décorées pour l’occasion) devant l’église.

Il fait chaud, on poursuit l’attente en errant dans les rues et en admirant les boliviennes qui portent toutes des jupes bouffantes et de jolis chapeaux melons noirs!

dscn98531280x960.jpg

Nous prenons notre bus vers 15h avec nos nouveaux amis, il faut a un moment descendre du bus pour traverser le lac. Nous dans une petite embarcation et le bus sur une embarcation de fortune. La route est superbe, désertique et montagneuse. Nous arrivons en fin de journée, sous une belle lumière, a la Paz. Immense capitale perchée entre 3200 et 4000m d’altitude, imaginez le panorama. Nous ferons une halte pour dîner car un autre bus, de nuit cette fois, nous attend pour la ville de Potosi.

Potosi est une charmante ville aussi en pente, de type coloniale ou il y a de belles églises, de charmantes rues, un musée de la monnaie intéressant et surtout des mines !! Mines que nous sommes allés visite avec une petite inquiétude. Il s’agit d’une grande montagne qui surplombe la ville et qui abrite un gruyère géant! Les mineurs travaillent en coopérative comme a l’ancien temps et rapportent tout types de minerais dont l’argent, la fameuse plata. Après avoir mis une combinaison de fortune, des bottes et un casque, nous voila a l’entrée d’une mine avec des sodas, cigarettes et feuilles de coca a offrir aux mineurs qui ne profitent en rien de l’activité touristique. Et la, c’est le choc! Des tunnels ou il faut se baisser, des trous, des chariots remplis de tonnes de pierres pousses par 6 mineurs, des moments ou il faut s’accroupir, un air difficile a respirer, des odeurs de souffre et de dynamite, des hommes qui suent, il fait horriblement chaud…nous ressortons après 3h de visites, heureux de voir le jour, et surtout secoues par cette visite et ces vies qui se jouent tout les jours. Quel courage!

dscn00251280x960.jpg

Depuis Potosi nous réservons notre périple dans le sud de la Bolivie pour le célèbre désert de sel de Uyuni. Nous nous énervons un peu contre l’agence car ils sont un peu filous et nous arrivons a obtenir un bon prix. Ils oublient toujours de donner tout les détails. Ils disent que tout est inclus mais au final il faut payer pour la douche, pour l’entrée du parc etc….

Nous faisons le trajet vers Uyuni de jour  car la route est réputée pour être très belle. Nous ne sommes pas déçus! Désertique, montagneuse, lamas, mines, villages fantômes…

Uyuni est une ville sans grand intérêt, elle est surtout, en plus de l’exploitation de la mine de sel, le départ des tours de 3 jours en 4×4 pour le salar et le Sud Lipez. 3 jours avec une équipe extra, Juan notre chauffeur, Ursula et Pavel (allemande et Tchèque en tour du monde) et Marjorie et Loic (2 étudiants français en échange a Buenos Aires qui nous ont donne des tas d’infos précieuses pour la suite de notre parcours). 7 dans une voiture, roulez jeunesse!

3 jours bien remplis: un cimetière de vielles locomotives, le fabuleux désert de sel a perte de vue, une île avec des énormes cactus sur cette mer de sel, des sommets enneiges; des lagunes vertes, rouges, coloradas peuplées de milliers flamants roses, des geysers époustouflants a 5h du matin, des eaux thermales a 6h du matin, des montagnes aux 7 couleurs, le désert Salvador Dali, des pierres en forme d’arbres, des délicieux repas, un hôtel de sel ou nous avons dormi, un hôtel perdu dans un froid glacial ou il a bien fallu dormir (nous avons trouve du vin qui a réchauffe les coeurs), des heures et des heures de pistes, une température de -20 degrés la nuit, des vigognes, des moutons, des lamas et même des autruches! Nous avons flirte avec le désert d’Atacama (Chilien) ou nous avons dit au revoir au poste frontière a nos 4 amis. Voila, tout ça pour nos yeux éblouis sous un ciel d’un bleu parfait. L’altitude nous a donne froid, même très très froid, mais personne n’est tombe malade.

dscn0187960x1280.jpg

Ce soir nous prenons le train pour Villazon, ville frontière avec l’Argentine. Et nous prenons un sandwich servi encore une fois par un enfant.

Bolivie
Album : Bolivie

43 images
Voir l'album

Actions

Informations



6 réponses à “Bolivie a couper le souffle!”

  1. 12 09 2011
    M-H M-H (20:14:49) :

    NOUS AUSSI NOUS AVONS LE SOUFFLE COUPE……….. EN LISANT VOS RECITS
    ET ADMIRANT VOS PHOTOGRAPHIES. BRAVO POUR TOUT.

  2. 12 09 2011
    Nana (21:36:05) :

    c’est superbe !! lovin’ it !

  3. 13 09 2011
    bruneau (19:08:45) :

    C’est le paradis des paysages……c’est BEAU!!!ouahou…merci pour ces photos!!
    Contraste immense avec l’enfer de la mine….Je rajouterai donc dans mes prieres les travailleurs des mines de « plata » ..En tout cas,je regarderai differement mon bracelet en argent… Il y a surement encore un peu de sueur de mineur…

  4. 15 09 2011
    marjo (20:30:25) :

    Quel plaisir de suivre vos pérégrinations ! Comme ça me fait envie !
    Plein de bises.

  5. 18 09 2011
    xavier et Elodie (14:21:45) :

    Nous nous sommes rencontrés à Paracas (ou nous avons pu prendre in extremis notre Bus pour Huacachina) et de nouveau sur L’isla del Sol en Bolivie (vous arriviez, nous partions pour la Paz)

    Votre projet est vraiment sympa et nous donne des idées…
    Nous allons suivre la fin de votre voyage car le notre s’est terminé il y a une semaine à Salta (ville magnifique et très agréable)

    Bonne fin de voyage à vous
    Elodie et Xavier

  6. 19 09 2011
    Fafa (17:08:56) :

    Quel plaisir de lire vos exploits ! et cela nous remémore notre voyage au Pérou pour retrouver Noémie, et notre passage en Bolivie, à Copacabana et l’ile del Sol pour qu’elle renouvelle son visa.
    Le cochon d’Inde grillé debout sur ses pattes avec son chapeau en tomate…..qu’en as-tu pensé, Elodie ?…..
    J’admire vos exploits sportifs !
    On attend votre retour avec impatience
    Merci pour la carte postale

Laisser un commentaire




Mr & Miss Kumara en Voyage |
etincelle |
montfortkiwi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | nonnadaddy2
| Nihon, watashi wa koko ni
| A la découverte de CUBA