Le Chili en famille…

2112011

Puerto Natales, retour de 4 jours de randonnée, nous avons 2 semaines pour rejoindre Santiago et prendre notre avant dernier vol.

21h, nous embarquons sur l’Evangelistas, navire de cabotage du sud patagonien, le seul lien avec certains villages très isoles au milieu des fjords, et aussi la seule façon de relier le sud et le nord de la patagonie chilienne sans passer par l’argentine, vent et pluie assurés toute l’année.

dscn06001280x960.jpg

3 jours et 4 nuits dans ce bateau pouvant loger 200 personnes, 120 remorques souvent pleines de bovins dans ce sens, cette fois ci une cinquantaine de passagers embarquaient et nous avons donc été surclassés, belle cabine 2 couchettes avec hublot. Paysages magnifiques avec 12h du voyage assez turbulentes ou Mélo s´est couchée pour éviter le mal de mer et ou Iban s´est senti comme dans un poisson dans l´eau. Nous avons partagé tous nos repas avec un couple de retraité anglais fort sympathiques et passionnes de voyage. Est ce autant de voyage qui les a rendu si jeunes ?

Nous touchons Puerto Montt de bon matin,

dscn08011280x960.jpg

nous avons la joie de retrouver Marie-Hélene et Michel-Henri qui ont courageusement parcouru en bus le Chili depuis Santiago pour ces grandes retrouvailles. Nous voyageons désormais a 4 en terre Chilienne qui vit naitre il y a 110 ans le grand père d’Iban. Le bonheur des MH est donc double, en plus de decouvrir les beautes naturelles de ce pays il permettra de s’impreigner de la culture dans laquelle vecu une partie de notre famille.

dscn12991280x960.jpg

Cap Puerto Varas, ville plus mignonne et au bord d´un lac. Dodo dans une auberge de jeunesse de tourdumondistes, MH et MH auront pu vivre notre expérience de routards: salon, cuisine, salle de bain; tout est partagé… Bon resto de poisson a Puerto Varas, balade dans cette ville imprégnée par la culture germanique: noms de rues, architecture. Et premiers pas dans ce Chili aux maisons en tôles colorées.

La décision de louer une voiture est rapidement prise, plus de liberté, d’autonomie, de découverte… .

Région des lacs, des thermes, des volcans. Paysages verts, maisons colorées, vaches dans les près. A Aguascalientes nous trouvons une jolie cabaña (bungalow très améliore) ou nous nous préparons notre dîner, a Antillarca nous marchons sur une neige grise de cendre, a Valdivia nous profitons de l´air du pacifique et dégustons Merlu, Sole… Petit crochet vers le Pacifique avec la visite de la tranquille Valdivia et la decouverte des petits ports de peches a quelques km ou nous degustons du tres bon poisson. A Villarica nous trouvons une fabuleuse cabaña pour 2 nuits au bord d´un superbe lac bordé de montagne, volcan. Nous laissons MH et MH une journée pour grimper en haut du cratère du Volcan Villarica. Journée splendide les pieds dans la neige, le piolet a la main. Nous nous régalons le soir d´un asado préparé par Iban et Michel-Henri.

Puis direction Chillian, ville ou vécurent les grands parents de Marie Hélene, venus du pays basque. Nous recherchons en ville des signes de passage mais le tremblement de terre de 1939 n’a laisse sur pied qu’une façade d’église et un monastère. Nous trouvons quelques photos de la ville avant le tremblement de terre et nous passons a la cathédrale demander l´acte de baptême d Emile et son frère Arnaud…mais après les recherches du secrétariat dans les archives, pas de trace, mais le passage par ces lieux aura été chargé d´émotion.

dscn1449960x1280.jpg

Avant de rendre la voiture a Talca, autre ville ou la famille a vecu, nous faisons un joli road trip vers Cobquerua et Buchupureo, petits villages de bord de mer habritant otaries, grottes et un merveilleux littoral fleuri. Ici c´est le printemps et les fleurs sont au rdv, explosion de couleurs dans les jardins, les champs…c´est superbe. Nous suivons enfin la route des vins, longeons les vignes avec en toile de fond la Cordillère des Andes, spectacle fabuleux a l´heure des aurevoirs. On déguste du bon vin, visitons une bodega, batisse coloniale et rencontrons le charmant Hugo Casanova, 4eme génération d émigré italien et  propriétaire des lieux qui improvise pour nous une visite avec dégustation al pie de la vaca, comprenez sous le tonneau.

Dernière nuit a Talca, petit resto et le lendemain nous quittons MH et MH pour Valparaiso. Gros changement après toutes ces grands espaces et cette belle nature. Néanmoins une jolie ville avec des maisons colorées sur plusieurs collines comme nous l´avait promis le lonely planet.

Nous sommes maintenant au Brésil, 3 petits jours a Rio et puis s´en vont!

Chili 2
Album : Chili 2

45 images
Voir l'album




Randonnées en Patagonie

17102011

Trois articles d’un coup ! Nous n’avons pas arrêté!

La Patagonie a été un véritable émerveillement: les massifs enneiges des andes, la pampa verte a perte de vue, les lagunes, les glaciers, les animaux…. des lieux magiques et mystiques que nous avons parcouru lors de belles randonnées. Ici c’est le printemps.

Après Ushuaia nous avons volé vers El Calafate au sud de l’Argentine. Découverte du sublime glacier Perito Moreno, immense. Le glacier termine dans un lac, on voit tomber les gros blocs de glace. En bateau on découvre une première vue avec des petits iceberg bleus fluos sur la lagune. Le temps est mauvais mais les couleurs de la glace ressortent très bien. Nous passons le reste de la journée a nous promener sur les passerelles qui donnent cette fois une vue plus large du glacier.

dscn98921280x960.jpg

Le lendemain nous partons en bus pour la ville de El Chalten, le sac plein : tente, nourriture… pour 3 jours de marche au pied du Fitz Roy. Trois très belles journées, des lagunes, des pics enneigés, une nature qui se réveille après l’hiver. Une ascension jusqu’au pied du Fitz Roy sur un chemin bien pentu et qui fait assez peur a Mélo. Mais le spectacle a l’arrivée valait bien les gouttes de sueur et de frousse.

 dscn00711280x960.jpg

On a eu un peu froid sous la tente, nos duvets sont un peu légers pour la saison alors on dort avec bonnet, gants, pull, collant, pantalon … . Riz et poulet tous les soirs, sandwich et oeufs durs tous les midis. On finit le treck par un cordero Patagonico (agneau a l’asado)….bien léger!

Apres une dernière nuit à EL Calafate, nous traversons la frontière et arrivons en terre chilienne. En quelques kilomètres on se rend deja compte que nous avons changé de pays. Les champs sont cloturés et plus vert, peuplés de vaches, guanacos et moutons… On sent que la terre est plus exploitée.

Nous logeons a Puerto Natales dans une auberge de jeunesse tenue par un couple franco-chilien et un autre français. Les deux bonhommes sont guides et nous donnent des informations précieuse sur notre treck au Torres del Paine. Ils nous aident a louer notre équipement: duvet bien chaud, chaussures plus costaud pour mélo, réchaud et popotte…On fait les courses pour 5 jours. Ballade dans cette petite ville ventée en bordure de mer et de montagne ou nous prendrons par la suite le cargo Navimag, unique moyen pour sortir de cette région faite de fjords et remonter vers le nord.

Nous partons donc en bus pour le parc Torres del Paine, en route nous croisons nandu (petite autruche) et guanacos. Iban aime dire que les chiliens les ont mis dans ce beau decor pour les touristes !

Et là, 5 jours de grand beau temps ! Une moyenne de 7 a 8h de marche par jour. On campe, on rencontre des americains, australiens, sudafricains…alors que nous n’en n’avons croisé aucun jusqu’à présent. Nous faisons le W, une randonnée connue dans la region. On découvre les fameuses Torres, on hallucine face aux lagunes qui entourent les montagnes et le glacier Grey. Non ce n’est pas la Polynésie mais parfois la couleur de l’eau est vraiment trompeuse ! On croise des tas de rivières, la végétation ici est bien plus verte et variée que dans le précédent parc argentin. Nous avons la grande chance de croiser a deux pas de nous biches, cerf, lapin de patagonie, condors, canards, et autres oiseaux . Tous les oiseaux se baladent en couple, c’est la saison des amours. Les animaux n’ont pas peur et on peut s’approcher sans qu’ils s’en aillent.

dscn0318960x1280.jpg

On passe une journée près du glacier Grey, gigantesque et encore une fois fabuleux, des couleurs hallucinantes: du bleu électrique, du blanc…. Et nous finissons la randonnée par un retour en bateau sur le lac Pehoe qui nous donne un magnifique Panorama du massif.

Nous sommes assez fatigués mais enchantés.Melo s’est fait attaquer de nuit par un insecte et elle se reveille avec une sacree tete de vainqueur! En rentrant a Puerto Natales on s’est fait une journée bulle. Demain nous irons faire un peu de vélo car la pampa autour est très belle, on voit beaucoup de chiliens avec chevaux et bérets sur la tête, les vrais gauchos. Alors demain on va aller explorer tout ça et on embarque le soir sur le Navimag qui va nous faire voyager dans les fjords jusqu’a Puerto Mont ou nous retrouverons les parents d’Iban qui nous rejoignent pour un bout de route.

Chili
Album : Chili

39 images
Voir l'album






Mr & Miss Kumara en Voyage |
etincelle |
montfortkiwi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | nonnadaddy2
| Nihon, watashi wa koko ni
| A la découverte de CUBA